- DÉLATEURS : un docu-fiction avec des acteurs de renom -
- Le retour de la fiction à Canal D -


MONTRÉAL (15 décembre 2016) – À compter du 2 janvier, les téléspectateurs avides de découvertes pourront regarder pas moins de 292 nouvelles heures de programmation à Canal D. Parmi les productions à l’affiche, le magazine 100 % JUSTICE avec Claude Poirier, le docu-fiction québécois DÉLATEURS ainsi que les séries de fiction HARLEY ET LES DAVIDSON et FRONTIÈRES sont à retenir. La chaîne propose aussi 10 nouveaux documentaires québécois dans le cadre de DOCU-D.


Un nouveau magazine hebdomadaire avec le populaire Claude Poirier

Pour le plus grand plaisir des fans de Claude Poirier, Canal D propose 100 % JUSTICE (dès le 3 février) dans lequel le célèbre chroniqueur fait un survol d’affaires judiciaires et criminelles qui ont fait la manchette pendant la semaine. Avec l’aide d’invités spéciaux et de la collaboration du public, Claude Poirier explique et analyse les sujets avec le style fougueux qu’on lui connaît.

DÉLATEURS : un docu-fiction avec des acteurs de renom

Cette nouveauté québécoise (dès le 6 janvier) raconte l’histoire de criminels qui ont trahi leurs complices et livré de précieuses informations aux policiers. Chaque épisode porte sur la collaboration d’un délateur personnifié par un comédien de renom (Sébastien Ricard, Jean-Nicolas Verreault, Maxime Dumontier, Christine Beaulieu, Tania Kontoyanni, Patrice Godin et Maxime Denommée et Pierre-François Legendre).

La fiction effectue un retour à Canal D avec deux nouveautés de Discovery

HARLEY ET LES DAVIDSON (dès le 15 février) revient sur la création d’une moto emblématique, la Harley Davidson. Au tournant du 20e siècle, Walter Harley, Arthur Davidson et Bill Davidson risquent tout ce qu’ils ont pour lancer leur entreprise. En trois épisodes, la minisérie révèle comment ces hommes ont développé leur moto.

FRONTIÈRES (dès le 8 mars) est un thriller d’action se déroulant à la fin du 18e siècle. Mettant en vedette Jason Momoa, la production raconte la lutte pour la prise de pouvoir et le contrôle des richesses en Amérique du Nord, et fait découvrir les relations tendues entre les Amérindiens et les Européens. La série a été renouvelée pour une deuxième saison avant sa diffusion originale.

Des documentaires d’auteur qui divertissent et qui font réfléchir

Les dimanches dès 19 h, les téléspectateurs de Canal D verront une dizaine de nouveaux documentaires de qualité réalisés par des cinéastes québécois. ALLER SIMPLE HAÏTI (15 janvier) de Will Prosper, EXPO 67, MISSION IMPOSSIBLE (30 avril) de Guylaine Maroist, ET SI L’APOCALYPSE… (2 avril) de Stéphane Moukarzel, LE DERNIER SOUFFLE, AU CŒUR DE L’HÔTEL-DIEU DE MONTRÉAL (14 mai) d’Annabel Loyola sont parmi les titres proposés.

Canal D sera en grand débrouillage jusqu’au 16 janvier chez les distributeurs suivant : Bell Télé (Fibe SD 121/HD 1121, Satellite SD 131/HD 1858), Cogeco, Rogers, Shaw Direct, Telus et Vidéotron.
 

Vous aimerez aussi

Commentaires