Le documentaire Arctic Defenders, qui sera prochainement diffusé à Canal D, vient de remporter le Prix du meilleur documentaire de l'Atlantique au 33e Festival du Film de l’Atlantique (FFA), jeudi dernier, à Halifax.

 

John Walker, l’un des documentaristes canadiens les plus engagés et prolifiques de sa génération, a été le premier surpris par cette victoire. Très ému, il a tenu à dédier le prix aux protagonistes de son documentaire. « Je vois cela comme une reconnaissance pour les sujets de ce film », a-t-il déclaré en acceptant son trophée. « Ce film a été une inspiration pour moi, et je suis sûr, une source d’inspiration pour le jury… C’est une histoire universelle […] une histoire épique et ils seraient très fiers de cette reconnaissance. »

 

Cette histoire, celle d’Arctic Defenders, raconte l’épopée remarquable d’un mouvement radical inuit, débuté en 1968, qui va bousculer le paysage politique canadien à jamais. Ce mouvement, mené par de jeunes visionnaires inuits militant pour la gouvernance de leur territoire, a conduit à la plus grande revendication territoriale de l’histoire de la civilisation occidentale (soit 1,9 million de kilomètres carrés, plus grand que l'Espagne, la France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne réunis) jusqu’à la création du Nunavut en 1999. Le documentaire révèle ainsi le côté sombre de la tentative du Canada d’instaurer la souveraineté dans le Nord, mais démontre surtout l’espoir et l’inspiration d’un peuple inuit déterminé, qui a changé les règles du jeu.

 

www.arcticdefenders.com

Vous aimerez aussi

Commentaires