Vous prenez l’avion régulièrement ou sporadiquement. Vous faites confiance au personnel — avez-vous le choix? — et vous vous croyez en sécurité. Mais les transporteurs aériens ont-ils des secrets? En voici quelques- uns.
 
L’oxygène
L’habitacle de l’avion se dépressurise et les masques à oxygène se déploient. Malgré le stress, vous vous sentez en sécurité. Sachez que la réserve de ce gaz ne contient que 13 minutes d’oxygène. C’est le temps nécessaire pour que l’avion atteigne une altitude qui permet de respirer sans l’aide du masque. Mais prenez une couverture. Vous aurez froid. Le personnel navigant dispose de quelques minutes de plus. Après tout : ce sont eux qui vous conduisent à bon port. 
 
Les lumières
Les lumières sont fermées lors du décollage et à l’atterrissage, la nuit. Pourquoi? L’équipage veut ainsi habituer vos yeux à l’obscurité au cas où l’appareil devrait être évacué rapidement.
 
Fermez vos portables
Les téléphones portables causent des interférences qui nuisent aux communications avec la tour de contrôle. Et c’est désagréable pour le personnel. Toutefois, ces téléphones ne seront jamais responsables d’un écrasement.
 
Un seul moteur
Tous les avions peuvent voler avec un seul moteur. Ils sont conçus pour ça. Et les pilotes sont entrainés pour décoller, voler et atterrir avec un ou deux moteurs en moins...
 
Atterrissage brutal
Il vous est sûrement arrivé de vivre un atterrissage brutal. Les pilotes sont tenus de le faire si la piste est détrempée ou lors d’un orage. Une telle procédure diminue les risques d’aquaplanage. 
 
Les toilettes
Vous pourriez être pris(e) « les culottes à terre » car tous les membres du personnel peuvent ouvrir les toilettes de l’extérieur. C’est une simple question de sécurité pour les passagers qui seraient victimes d’un malaise. 
 
Des repas différents
Oui, le pilote et le copilote ne mangent jamais la même chose. Imaginez ce qui se passerait si les deux perdaient connaissance en raison d’une intoxication alimentaire.
 
Servi avant les autres
Vous avez commandé un repas spécial (allergies, régime alimentaire distinct)? Plusieurs compagnies acceptent de servir les commandes spéciales en premier. Mais s’il s’agit d’un repas froid, vous le recevrez en même temps que les autres passagers.
 
Arrivez tôt
Arrivez tôt à l’aéroport peut être profitable. Sur certains appareils (les 747 d’Air France, entre autres), certains sièges offrent plus d’espace pour les jambes.
 
Un gros planeur
C’est connu, tous les appareils peuvent planer sur une distance plus ou moins longue. Parlez-en au commandant Robert Piché qui a fait atterrir un appareil aux Açores après un vol plané d’une vingtaine de minutes.
 
Malgré ce qui précède, l’avion demeure le moyen de transport le plus sécuritaire. Bon vol…
 
 
 
(Sources : reddit.com et slate.fr)
 

Vous aimerez aussi

Commentaires