Sans remords et sans pitié, les tueurs en série sont capables des pires atrocités, tout en dissimulant leur terrible nature. On a répertorié pour vous des assassins immondes et méthodiques qui ont capté l’imaginaire collectif et qui pourraient bien avoir inspiré le personnage d'Hannibal Lecter.

Voici 10 des plus terribles tueurs en série du 20e siècle.

Pedro Alonso Lopez

tueurs en série

Surnommé le monstre des Andes, Pedro Alonso Lopez a admis avoir tué plus de 300 enfants. Ses crimes ont été perpétrés au Pérou, en Colombie, ainsi qu’en Équateur. Ses victimes étaient majoritairement des jeunes filles et son modus operandi : enlever, violer, puis assassiner ses victimes au lever du jour, après avoir passé la nuit avec celles-ci. Étonnamment, en 1998 après seulement 20 années d’emprisonnement, il fut relâché pour bonne conduite. On ignore ce qu’il est ensuite advenu de ce sordide personnage.

Harold Shipman

tueurs en série

Le docteur Harold Frederick Shipman était un médecin généraliste anglais. En l’an 2000, il fut reconnu coupable du meurtre de 15 de ses patients. Shipman tuait ses victimes en leur injectant une surdose de diamorphine, de l’héroïne pharmaceutique. Il modifiait ensuite les dossiers médicaux de ses patients afin de cacher la véritable cause de décès. Démasqué, puis arrêté en 1998, il se pendit dans sa cellule en 2004.


Daniel Camargo Barbosa

tueurs en sérieCe psychopathe colombien, qui opérat dans les années 70 et 80, s’attaquait aux jeunes filles. On estime qu’il en viola et tua plus de 150. On suppose que c’est son obsession pour des victimes vierges qui le poussa aussi à s’attaquer à des enfants. Barbosa fut lui-même tué en prison en 1994, aux mains d’un membre de la famille d’une de ses victimes.


Gary Ridgway

tueurs en série
Surnommé le tueur de la Green River pour avoir jeté des corps dans cette rivière dans les années 80, on soupçonne ce tueur américain d’avoir commis jusqu’à 90 crimes dans l’état de Washington. Les victimes de Ridgway étaient des femmes dont de nombreuses prostituées avec lesquelles il aurait eu des rapports sexuels. Bien que des enquêteurs le trouvaient suspect vers la fin des années 80, ce n’est qu’en 2001 qu’il fut démasqué, grâce à des preuves ADN.

Ted Bundy

tueurs en série
Un des plus célèbres tueurs en série des États-Unis, Ted Bundy, avoua avoir commis 30 homicides entre 1974 et 1978. Ses pauvres victimes étaient de jeunes femmes qu’il accostait souvent dans des lieux publics pour ensuite les emmener dans des endroits isolés. Ayant non seulement décapité plusieurs d’entre elles et gardé leurs têtes en souvenir, Bundy commettait aussi des actes de nécrophilie avec les corps de ses victimes, parfois en putréfaction. Même si ce psychopathe s’évada deux fois de prison, il termina sur la chaise électrique en 1989.

John Wayne Gacy

tueurs en série
On peut décidément dire que ce célèbre tueur en série américain menait une double vie. Père de famille et deux fois marié, John Wayne Gacy donnait même de son temps pour amuser les enfants malades. Il aurait toutefois violé et tué plus d’une trentaine de jeunes hommes durant sa vie. Ce fut des disparitions dans son entourage qui mirent la puce à l’oreille aux policiers. Après une fouille de sa propriété, on déterra 26 cadavres sous sa demeure. Gacy fut condamné et exécuté par injection létale en 1994.

Andrei Chikatilo

tueurs en série
Cet instituteur soviétique fut surnommé le monstre de Rostof, puisque c’est dans cette région, Rostov-sur-le-Don, qu’il fut principalement actif. Il fit 52 victimes, femmes et enfants. Impuissant, il tirait une excitation sexuelle de ses meurtres et peut-être même des actes cannibales qu’il commettait ensuite. Bien que les meurtres débutèrent en 1978, ce n’est qu’en 1990 que Chikatilo fut arrêté. Le monstre de Rostof fut exécuté en 1994. 
 

Jeffrey Dahmer

tueurs en série
Dahmer aurait fait sa première victime à l’âge de 18 ans, puis attendu plusieurs années avant de tuer à nouveau. Ensuite, entre 1987 et 1991, il assassina 16 autres jeunes hommes. La plupart de ses victimes auraient été violées, mais aussi démembrées et mangées, en partie. Le tueur en série aurait également commis des actes de nécrophilie avec certains des corps. En 1994, alors qu’il purgeait sa peine d’emprisonnement, il fut battu à mort par un autre détenu.

Luis Alfredo Garavito

tueurs en série

Garavito est un tueur en série colombien. Arrêté en 1999, il avoua avoir tué plus de 140 enfants. Ces victimes étaient principalement de jeunes garçons de milieux défavorisés. La plupart de ceux-ci furent violés par le criminel avant d’être assassinés. Pour tous ses horribles crimes, Garavito ne reçut qu’une peine de 30 ans, la peine maximale en Colombie. Il pourrait donc être libéré d’ici quelques années.

Pedro Rodrigues Filho

tueurs en série

Filho est un autre prolifique tueur en série d’origine colombienne qui se démarqua de ses comparses par le choix de ses victimes. En effet, il assassina 71 personnes, dont la plupart des criminels. 31 de ses victimes furent d'ailleurs des détenus tués durant sa peine d’emprisonnement. Libéré en 2007, il retourna en prison en 2011 pour emprisonnement illégal ainsi qu’émeutes.

 

Commentaires