31 nouvelles espèces animales se voient inscrites à la liste des espèces protégées. C’est suite à plusieurs jours de négociations lors d’une convention sur les espèces migratoires en danger, que ces animaux ont été ajoutés à la liste qui en énumérait déjà une centaine.

Parmi ces nouveaux animaux figurent les oiseaux migratoires, plusieurs espèces de requins, les raies manta, l’anguille européenne, l'ours polaire - dont le territoire est de plus en plus réduit - la grande outarde et la gazelle à front rouge.

Plusieurs problèmatiques sont à la source de la survie précaire de ces espèces; la pollution, notamment océanique, le changement climatique, affectant leurs habitats et leurs ressources alimentaires, ainsi que le braconnage et la surexploitation.

Cette liste de la Convention de Bonn ou Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage, est un traité international en vigueur depuis 1983. La Convention souligne que les États doivent être les protecteurs des espèces migratrices qui vivent à l'intérieur ou qui traversent leurs juridictions.

Vous aimerez aussi

Commentaires