20 juillet 1969, 2 h 56 m 20 s (heure de Greenwich). Une phrase retentit dans les haut-parleurs du centre de commandement de Houston, au Texas. « Un petit pas pour l’homme, un pas de géant pour l’humanité », dira Neil Armstrong à la demande du président de l’époque, Richard Nixon.

Neil Armstrong et Edwin « Buzz » Aldrin furent les premiers humains à marcher sur la lune. Et ils ont dû se sentir observés… En fait, quelque 500 millions de terriens vivaient, à la télé, ce moment historique retransmis en direct. 

Durant les 21 h 30 que le LEM (Lunar Exploration Module) restera sur la lune, les deux astronautes passeront, au total, deux heures à l’extérieur du module. Ils installeront, sur la lune, quelques instruments scientifiques de mesure, histoire de mieux connaître ce corps céleste. Ils ramèneront aussi quelque 21 kilos de roches lunaires.

La mission Apollo 11 durera huit jours au total. Partie de Cap Kennedy le 16 juillet, la capsule Apollo 11 amerrira dans le Pacifique le 24 juillet.

Le programme Apollo avait pour but de permettre à un homme de poser le pied sur la lune avant 1970. Américains et Soviétiques étaient alors engagés dans une course effrénée : qui, le premier, atteindra ce satellite naturel. Des contraintes budgétaires forcèrent la NASA à y mettre fin en 1972. Au total, les Américains poseront le pied sur la lune à cinq reprises lors des missions Apollo 12, 14, 15, 16 et 17. La mission Apollo 13 a avorté en raison d’une explosion d’un réservoir d’oxygène. Mais la NASA a réussi à ramener l’équipage sur terre.

Sachez que, malgré l’absence de verts, Alan Shepard (Apollo 14) a quand même réussi à frapper deux balles de golf qui, à ce jour, traînent quelque part sur la lune.

Images : NASA

Vous aimerez aussi

Commentaires