Il n’y en a pas. Tous les deux sont des cyclones tropicaux, c’est-à-dire une dépression formée de nuage orageux en rotation et de vents forts. En prenant de la force, le cyclone peut se transformer en tempête. À son stade le plus fort, on l’appelle ouragan dans Atlantique Nord, le golfe du Mexique et le Pacifique Nord, et Typhon en Asie de l’Est.

La semaine dernière, l’ouragan Arthur faisait les manchettes alors qu’il s’abattait sur la côte est américaine en pleine célébration du 4 juillet. Après avoir touché terre, il s’est transformé en tempête tropicale et a continué ses ravages en Gaspésie samedi.

10 000 km à l’ouest, le typhon Neoguri (notre photo) menace le Japon. Plus de 500 000 personnes ont reçu la consigne d’évacuer les îles du sud du pays. Mardi après-midi, les vents soufflaient à plus de 200km/h.

Vous aimerez aussi

Commentaires