Les cours de yoga aident les gens à mieux contrôler leurs émotions, à devenir plus zen. Le cannabis, lui, procure un état d'euphorie et de paix intérieure. Mais qu'arrive-t-il si on combine les deux éléments lors d'une même séance ?

Et c'est justement la tendance qui se développe dans l'État américain du Colorado. Juste avant de rencontrer leur yogacharya (maître de yoga), les participants roulent un joint et fument lentement, en savourant chaque bouffée. « Ça me permet de faire le vide dans ma tête et de me sentir bien dans mon corps, » a confié une participante, heureuse de cette association qu'elle considère comme bénéfique.

 

Yoga

 

Mieux encore, des experts estiment que ces deux pratiques, l'une ludique, l'autre « médicinale », s'associent tout naturellement.

Instauré depuis peu, le concept évolue à vitesse grand V. Depuis quelques semaines, les yogacharyas sélectionnent des variétés de cannabis adaptées aux exercices du jour. La drogue, utilisée modérément, permet de mieux apprécier la séance et de méditer plus profondément.

Évidemment, des promoteurs y voient une occasion d'affaires. Devant la popularité de cet exercice, ils souhaitent investir pour aménager des salles de cours entièrement dédiées à la pratique de yoga sous cannabis, boucane bleue incluse…

La marijuana est légale depuis 2012 dans cet État. Même l'Orchestre symphonique du Colorado s'est joint au mouvement en organisant des concerts ouverts aux fumeurs de cannabis. Imaginez le Boléro de Ravel sous influence! Quel crescendo!

 

Photo Courtoisie

Vous aimerez aussi

Commentaires