Une équipe de chercheurs du Scripps Research Instituteen collaboration avec d’autres instituts ont identifié une combinaison de médicaments pouvant ralentir considérablement les signes du vieillissement et les maladies en lien.

La recherche publiée dans Aging Cell révèle, en effet, que des médicaments de la famille des sénolytiques parviendraient à combattre les cellules sénescentes - qui jouent un rôle important dans le développement de maladies en lien avec l’âge - et ce, sans endommager d’autres cellules.

Sur 46 médicaments testés en laboratoire sur des cellules sénescentes, 2 ont donné des résultats probants : le Sprycel et la quercétine. En combinant les deux, les chercheurs ont constaté plusieurs effets, notamment une amélioration de la fonction cardiovasculaire, une meilleure endurance, une réduction des symptômes de fragilité et finalement, une longévité accrue. Selon les chercheurs, ce serait une première grande étape vers le développement de médicaments pouvant prolonger la durée de vie et la bonne santé.

Les médicaments devront toutefois passer d’autres tests afin de confirmer qu'ils sont sécuritaires, en particulier sur le long terme.

Vous aimerez aussi

Commentaires