Elles sont fort populaires chez les joueurs et amateurs de football américain. Elles en surprennent certains par leurs exploits, leurs danses et leurs chorégraphies. Mais dix d’entre elles ont fait la joie des amateurs d’électronique los d’un récent salon, au Japon.

Et pour cause! Les meneuses de claques ou, si vous préférez, des cheerleaders ou encore des pom pom girls, avaient de quoi surprendre. Dix robots miniatures, programmés et synchronisés ont fait la joie des amateurs… malgré quelques faux pas.

Montées sur des balles, ces cheerleaders de l’ère moderne ont effectué quelques figures horizontales tout en ajustant leur position pour éviter la chute. « Elles ont trois gyrocapteurs qui assurent leur stabilité, a expliqué l’ingénieur et responsable des communications chez Murata, Koichi Yoshikawa. Si elles penchent vers l'avant, elles vont avancer pour se rattraper, même chose à l'arrière, vers la gauche et la droite, avec une vitesse différente en fonction du degré d'inclinaison». Faut le faire.

Au surplus, d’autres capteurs permettaient d’effectuer les figures et de positionner les poupées dans l’espace.

Ces petites meneuses de claques, aux formes plutôt « rondes et angulaires », ne sont pas à vendre. Elles ont été conçues uniquement pour le plaisir des yeux... et pour les salons d’électronique. Mais cette expérience aura permis à l’entreprise de progresser dans la création de capteurs « intelligents » et de recruter du personnel intéressé à l’innovation.


Vous aimerez aussi

Commentaires