Les vampires existent-ils vraiment? Apparemment, un ethnographe du nom de John Edgar Browning en aurait rencontré quelques-uns en Nouvelle-Orléans et à Buffalo, aux États-Unis. Bien sûr, ceux qu’on surnomme "les vrais vampires" ne se transforment pas en chauves-souris et ne vivent pas éternellement.

Dans le cadre de son étude, le chercheur aurait rencontré 35 vampires âgés entre 18 à 50 ans, hommes et femmes. La recherche de Browning nous apprend que ces vampires, autoproclamés et vivant principalement la nuit, se nourriraient bien de sang (humain ou animal). Les adeptes de ce mouvement se lanceraient généralement dans cette aventure à l’adolescence, en réponse à leur absence d’énergie.

Il rapporte même que certaines de ces communautés, notamment en Nouvelle-Orléans, organisent même des événements de charité afin d’être mieux acceptées par leur entourage. Les vrais vampires disent aussi s’alimenter psychiquement et émotionnellement, à travers des rencontres, parfois sexuelles. Influence Twilight? Il semblerait que ces individus ne connaissent pas ces films... 

Vous aimerez aussi

Commentaires