Les oiseaux exotiques sont très prisés, notamment des Nord-américains. On en adopte facilement et leurs cris envahissent nos pièces. Mais certains rivalisent d’adresse pour les importer…

La scène se passe à l’aéroport de Camagüey, à Cuba. Un touriste se présente aux douanes, vêtu d’un pantalon ample. Son attitude laisse les douaniers perplexes. Il semble nerveux et le pantalon ne cadre pas très bien le mercure printanier de cet archipel. Ils décident donc de le fouiller. Surprise! L’homme cachait, dans ses pantalons, 66 sporophiles petit-chanteur, une espèce de passereau à la gorge jaune réputé pour son chant. Les petits volatiles avaient été endormis et deux d’entre eux étaient déjà morts.

Les douaniers ont procédé à l’arrestation du touriste qui, s’il est condamné, rêvera sans doute de s’envoler sous d’autres cieux, du fond de sa prison cubaine.

Vous aimerez aussi

Commentaires