Lors d'un match de soccer, les joueurs dépensent énormément d'énergie. Mais cette énergie pourrait-elle être canalisée pour illuminer le terrain sur lequel ils jouent? Impossible, direz-vous! Bien, il semble que le mot impossible ne fasse pas partie du vocabulaire brésilien.

La technologie baptisée Pavegen, utilisée tout récemment à Rio de Janeiro, n'est pas banale. Ce sont les joueurs, ou plutôt l'énergie cinétique qu'ils dépensent lors de chaque match, qui illumine la surface de jeu. 

Pas moins de 200 plaques, faites de matériaux recyclés à 80 %, ont été installées sous la pelouse du terrain. Elles transmettent l'énergie générée par la course des joueurs au système d'éclairage qui illumine le terrain. Ce faisant, chaque joueur contribue, deux fois plutôt qu'une, au plaisir des spectateurs. Ces derniers observent un match enlevant sans dépenser un cent pour l'éclairage et ils apprécient de belles pièces de jeu.

Toutefois, l'histoire ne dit pas si l'éclairage faiblit… lors d'un match plutôt terne. 

Si l'énergie est gratuite, les joueurs qui utilisent ce système révolutionnaire doivent délier les cordons de leurs bourses. En effet, les équipes doivent payer 50 reaux l'heure (un real vaut environ 45 cents) la semaine et 70 reaux, la fin de semaine, pour évoluer sur ce terrain. Et ce ne sont pas tous les joueurs qui peuvent financièrement se le permettre, déjà qu'ils dépensent beaucoup d'énergie pour vaincre leurs adversaires.

Vous aimerez aussi

Commentaires