L’imprimante 3D cède sa place à l'imprimante 4D et avec raison: cette dernière technologie permettrait de produire des objets capables de s'adapter à leur environnement.

Des chercheurs du MIT et la société de logiciels Autodesk travaillent sur un procédé permettant de programmer des objets afin qu’ils s’auto-assemblent une fois imprimés et pouvant évoluer selon leur environnement. L’idée est en fait de créer des objets en mesure de changer de forme et de se reconfigurer tout seuls, en fonction de facteurs externes comme la chaleur, de la lumière, l’humidité et même le son.

Par exemple, les chercheurs ont imprimé une sorte de boîte dépliée avec des pliures de fibres de polymères capables de "mémoriser" une forme. Après l’avoir chauffée puis refroidie, la structure plate s’est repliée pour redevenir une boîte.

imprimante impression 4D technologie

L’armée américaine s’intéresse de près aux applications potentielles de l’impression 4D. Les tenues militaires pourraient être amenées à s’adapter à l’environnement avec un tissu changeant de couleur selon la lumière. Les scientifiques imaginent également des ponts qui "s’autoréparent"; des pare-soleil se déployant en fonction de la lumière, des carrosseries ou pneus automobiles capables de s’adapter aux conditions météo, sans compter les applications potentielles dans l’espace...

bois flexible impression 4D

Le MIT se concentre actuellement à élargir la palette de matériaux compatibles avec cette technologie. L’équipe de recherche s’est notamment penchée sur la fibre de carbone et le bois, qui s’avère bien fonctionner.

La vidéo ci-dessous montre un objet imprimé en 4D à partir de bois.

Programmable Wood from Skylar Tibbits on Vimeo.

Vous aimerez aussi

Commentaires