Le Soleil, on le sait, viendra un jour à bout de son «carburant». S’il devrait encore en avoir pour cinq milliards d'années à consommer son combustible, l’hydrogène, sa réserve finira en effet par s'épuiser, du moins en son coeur. Explosera-t-il alors en nous pulvérisant la Terre au passage? En fait, les astrophysiciens supposaient qu’une fois à bout de combustible, le Soleil allait se contracter sous l'effet de la gravitation et de la chaleur, pour se gonfler et devenir une vaste nébuleuse qui finirait par vaporiser la Terre, après quelques millions d’années. Cependant, une nouvelle étude publiée dans The Astrophysical Journal, laisse envisager une toute autre fin, plus explosive.

En observant la transition d’une étoile en nébuleuse, une équipe de chercheurs a émis l’hypothèse selon laquelle, lorsqu’une étoile se transforme en nébuleuse planétaire, une énorme explosion se produit -- courte mais hautement énergétique -- contredisant ainsi l’idée que le Soleil s’éteindrait paisiblement. 

Évidemment, de nombreux détails échappent encore aux chercheurs, mais cette découverte laisse présager que la mort du Soleil sera tout, sauf discrète.

Vous aimerez aussi

Commentaires