Après que la taille des doigts a été associée aux aptitudes pour le sport, à l'autisme et aux comportements sexuels, une équipe de chercheurs vient de publier une recherche dans "Clinical Anatomy", associant la longueur des doigts au risque de schizophrénie chez les hommes. 

Un indicateur de la maladie

Pour cette étude, les chercheurs ont observé le rapport de taille des doigts d’une centaine d’hommes schizophrènes âgés en moyenne de 23 ans et une centaine d’autres individus masculins du même âge. Ils ont ainsi pu constater de manière significative que l'index droit était en moyenne plus long dans le groupe des patients schizophrènes que chez les autres individus. Ils ont également observé que l'index gauche était significativement plus court chez les schizophrènes. Autre remarque, l'annulaire, gauche ou droit, était de plus grande taille dans le groupe des schizophrènes.

Les chercheurs indiquent toutefois que ces résultats sont à traiter avec prudence. Les chercheurs devront maintenant mener une étude semblable chez les femmes, afin de savoir, notamment, si ces observations restent les mêmes, peu importe le sexe de l'individu.

Vous aimerez aussi

Commentaires