À Sagada, sur l’île de Luzon aux Philippines, existe un cimetière pas comme les autres. Au lieu d’être enterrés sous terre, les cercueils se retrouvent suspendus aux falaises. La tradition, qui se perpétue depuis plus de 2 000 ans par le peuple Igorot, consiste en effet à enterrer leurs morts dans des cercueils attachés aux flancs des rochers. D’après leurs croyances, cette pratique les rapprocherait des esprits de leurs ancêtres et permettrait d'éviter aux corps d’être dévorés par des animaux sauvages.

cimetière suspendu

Aujourd’hui, seuls les plus anciens membres de la tribu ont cependant droit au privilège du cercueil suspendu. Ce rite serait également présent dans d’autres régions du monde, comme en Indonésie, ainsi qu'en Chine du Sud, d’où la coutume proviendrait.

Vous aimerez aussi

Commentaires