La momie d’un maître bouddhiste, mort aux alentours de 1 100 av J.C, a été découverte à l’intérieur d’une statue. Il s’agirait du premier et seul cas connu à ce jour de corps momifié retrouvé ainsi.

Décelée grâce à un scanner, la momie serait celle d’un célèbre maître bouddhiste du nom de Liuquan. Cachés sous l’or, ses restes humains ont été analysés par une équipe de chercheurs néerlandais au centre médical de Meander à Amersfoort. C’est grâce à un examen CT-Scan, permettant de voir les structures internes d’un corps ou d’un objet grâce aux rayons X, que le corps a été repéré. Des prélèvements d’os ont par la suite été effectués pour mener des tests d'ADN. Les prélèvements ont d'ailleurs permis de découvrir des rouleaux de papiers recouverts d’anciens caractères chinois, placés dans la cage thoracique et le ventre du moine.

La statue chinoise est actuellement exposée en Hongrie, au Musée national d'histoire naturelle de Budapest.

Vous aimerez aussi

Commentaires