Depuis quelques mois, les commotions cérébrales et leurs effets sur la santé ont marqué l’actualité. Mais des chercheurs ont découvert que le crâne humain avait évolué pour mieux résister aux coups.

Une étude américaine révèle que le crâne humain tel qu’on le connaît serait le fruit d’une évolution surprenante. La transformation aurait débuté chez les australopithèques dont les mains se sont graduellement modifiées pour améliorer leur capacité à combattre.

 

Crâne d'australopithèque

Crâne australopithèque

 

Mais qui dit combat dit blessures. Et, chez les humains, ce sont la mâchoire et le crâne qui sont souvent les premiers visés. Or, les nombreuses fractures au crâne et aux mâchoires des squelettes retrouvés seraient à l’origine de cette évolution qui, au final, ont rendu ces parties plus résistantes.

Les chercheurs ont également découvert des différences entre les crânes masculins et féminins. La mâchoire et le crâne des femmes, moins appelées à combattre, sont plus fragiles. Plus encore, cette tendance à combattre aurait modifié la taille des jambes et facilité, du même coup, la posture bipède.

 

Crâne d'homo sapiens (homme moderne)

crâne humain moderne

Vous aimerez aussi

Commentaires