Des archéologues allemands ont découvert le plus ancien bretzel au monde, vieux d’environ 250 ans. C’est dans les vestiges de ce qui semblerait être une boulangerie datant du XVIIIe siècle, dans la ville allemande de Ratisbonne, que ces restes de bretzels, croissants et petits pains ont été retrouvés. Les bretzels et croissants qui auraient été brûlés au moment de leur confection ne se sont pas décomposés grâce à la carbonisation, permettant ainsi leur conservation et cette découverte.

La trouvaille nous renseigne un peu plus sur la boulangerie de l’époque, notamment sur le fait que le célèbre nœud de pâte était déjà une tradition en Bavière au XVIIIe siècle et avait exactement les mêmes proportions qu'aujourd'hui.

L’invention de celui-ci remonterait au Moyen Âge et sa forme aurait représenté à l’époque les bras croisés des moines. Pourquoi les archéologues se réjouissent de la découverte? En fait, il est plutôt rare de tomber sur de la nourriture ou des matières organiques non décomposées lors de fouilles et cela permettrait notamment de dépeindre un extrait de la vie quotidienne d’alors.

Vous aimerez aussi

Commentaires