Manœuvres délicates à quelques encablures de l’île de Giglio, en Italie. Une équipe spécialisée a renfloué le Costa Corcordia, un paquebot qui s’est échoué en 2012, entraînant 32 personnes dans la mort.

Cette opération sans précédent a démarré le 14 juillet 2014. Les experts ont d’abord insufflé de l’air dans une trentaine de caissons entourant l’épave, afin de lui permettre de flotter à nouveau. Puis, le majestueux navire a été déplacé d’une trentaine de mètres vers le large en eau plus profonde pour y être amarré temporairement.

Costa Concordia

Au total, 36 câbles d’acier — on ne parle pas de filins — et 56 lourdes chaînes ont été utilisés pour stabiliser le navire afin de le préparer pour sa dernière traversée de la Méditerranée. Les caissons de flottaison ont été immergés afin d’augmenter la flottabilité de l’épave. Il aura fallu une semaine aux experts pour effectuer ces opérations délicates.

Une fois les préparatifs complétés, l’équipe de renflouage a affrété une véritable armada :

  • deux remorqueurs principaux, deux autres de secours;
  • un navire pour détecter la présence de cétacés;
  • un navire d’intervention;
  • deux navires de guerre italiens;
  • un navire-laboratoire (en cas de fuite de carburant);
  • une barge de récupération;
  • un navire-nettoyeur;
  • un avion;
  • un hélicoptère;
  • 16 plongeurs;
  • et 8 techniciens, pour touer le paquebot jusqu’au port de Gênes pour y être démantelé.

Au moment d’écrire ces lignes, le navire « voguait » vers sa destination finale, malgré l’opposition des Corses qui craignaient une catastrophe environnementale.

Costa concordia

À propos du Costa Concordia...

Plus gros que le Titanic, le Costa Concordia mesure quelque 300 mètres de long sur 30 de large. Il pèse pas moins de 44 600 tonnes, sans compter le poids de l’eau qui est demeurée dans l’épave renflouée.

Le 13 janvier 2012, le paquebot, qui naviguait trop près des côtes de l’île, a heurté un haut-fond. Sa coque a été éventrée sur plus de 70 mètres à bâbord (gauche), causant une voie d’eau qui a fait couler le navire. Il reposait sur le flanc tribord (droit) jusqu’au début de la seconde opération de renflouement. La facture : un peu plus de 2 milliards de dollars!

Construit en 2006, le navire a été sérieusement endommagé en 2008 (22 novembre) lorsque son flanc bâbord a heurté un appontement dans le port de Palerme (Italie).

Commentaires