Des astronomes de l’université de Cambridge nous apprennent que la Voie lactée aurait de petites voisines. Ils ont en effet découvert, à leur grande surprise, neuf galaxies dites "naines", puisqu’elles rassemblent quelques milliers d’étoiles - très peu par rapport aux 200 milliards présentes dans la Voie lactée.

Située dans l'hémisphère sud, près du Grand et du Petit Nuage de Magellan, la plus proche d’entre elles serait à environ 97 000 années-lumière de la Terre et devrait être absorbée par notre galaxie. La plus éloignée se situerait, quant à elle, à plus d’un million d’années-lumière et devrait être expulsée de la zone d’attraction de la Voie lactée. La découverte de ces galaxies voisines pourrait permettre aux scientifiques d’en apprendre davantage sur la mystérieuse matière noire qui compose en grande partie les galaxies.

Des astronomes de l'université de Copenhague ont également observé une des galaxies les plus éloignées de nous, qui serait bien "évoluée". Située à un peu plus de 13 milliards d’années-lumière, A1689-zD1 renfermerait une large quantité de poussière et d’éléments chimiques nécessaires à la formation d’étoiles et de planètes, tout comme la Voie lactée...

Vous aimerez aussi

Commentaires