Une première historique : 10 ans après le lancement de la sonde spatiale européenne Rosetta, le robot Philae s’est détaché et s’est posé avec succès sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko (Tchouri).  La mission de Philae ne fait que commencer. Il devrait sonder la comète qui pourrait fournir des informations sur l’origine de notre système solaire. 

On ne peut qu’être impressionné par ce succès quand on sait que la comète se déplace à une vitesse de 18 km/seconde (soit 64 000 km/h!) alors que Philae se dirigeait vers elle à 3,5 km/h. Autre point à souligner : cette manœuvre d’une grande complexité s’est déroulée à 500 millions de kilomètres de la Terre et les communications entre la sonde et le centre de contrôle mettent près de 30 minutes à se rendre.

 

Photo de Philae prise par Rosetta

Sur cette image prise par la sonde Rosetta, on voit Philae qui vien de se détacher et amorcer sa descente vers la comète.

 

De la taille d’un frigo, Philea fonctionne grâce à une pile qui a une durée de vie de 60 heures. Ensuite, son énergie viendra d’une autre pile qui se rechargera grâce à des panneaux solaires. Philae devrait donc être fonctionnel jusqu’en mars 2015. Après quoi, il sera vraisemblablement détruit par la chaleur puisque la comète se rapproche du soleil.

 

photo de Rosetta prise par Philae

Philae a pris cette photo de la sonde Rosetta alors qu’il venait tout juste de se séparer.

Vous aimerez aussi

Commentaires