Jusqu’à maintenant, les recherches n’ont toujours pas permis de retrouver les débris du vol 370 de la Malaysia Airlines disparu le 8 mars dernier.  Mais en sondant cette partie encore peu connue de l’Océan indien à l’aide de sonars, de radars et de satellites, les scientifiques ont fait des découvertes importantes.  Des monts sous-marins et des volcans encore inconnus ont été répertoriés.  Des chaînes de montagnes, les falaises et les lignes de failles qui ont été découvertes pourront être utiles pour comprendre la formation de tsunamis, de courants et même la formation des continents. De plus, comme les équipes de recherches proviennent de plusieurs nations, ces nouvelles données seront rendues publiques et serviront aux scientifiques partout dans le monde.

Les efforts de recherches de l’appareil reprendront le 22 septembre.  

 

Vous aimerez aussi

Commentaires