Il y a quelques années, la bactérie Clostridium difficile, aussi applée C. difficile,  a causé beaucoup de problèmes dans les hôpitaux du Québec. Cette bactérie, présente dans l’intestin, peut causer une infection provoquant des diarrhées et peut être parfois fatale chez les personnes affaiblies. Certains hôpitaux avaient été aux prises avec une épidémie. Les antibiotiques peuvent en venir à bout, mais parfois, le traitement s’avère inefficace. L’autre traitement utilisé jusqu’à maintenant consistait à «transplanter» des matières fécales dans les espoirs que les bactéries saines qu’elles contiennent viennent à bout de l’infection. Mais les méthodes, les inconforts liés à la procédure et les risques rendaient le tout laborieux.

Bonne nouvelle! Une étude menée au Massachussetts General Hospital semble prometteuse. Lors de l’étude, on a administré aux patients infectés des pilules contenant  des matières fécales saines et congelée. Les pilules, résistantes à l’acide gastrique, se dissolvent dans l’intestin. Après un traitement, 14 des 20 patients étaient guéris. Un deuxième traitement a eu raison de l’infection pour 5 des 6 patients restants. Santé!

 

Vous aimerez aussi

Commentaires