Et si l’odeur d’une femme enceinte pouvait révéler le sexe de l’enfant? C’est la question que soulève une récente étude publiée dans Biology Letters.

Après avoir étudié des lémuriens, les chercheurs ont observé que les mâles étaient en mesure d’identifier le sexe de leur progéniture à partir de l’odeur de leur partenaire pendant sa grossesse. Les scientifiques Christine Drea et Jeremy Chase Crawford ont fait ce constat après avoir analysé les sécrétions vaginales de douze femelles lémuriens pendant leur grossesse. À la suite de leur analyse, ils auraient constaté que l’odeur des femelles portant un garçon était significativement moins prononcée. À quoi cela peut-il servir?

Selon ces derniers, cette différence pourrait servir au niveau des interactions sociales, en encourageant par exemple, la reconnaissance entre la mère et son petit, et pourrait peut-être même permettre au mâle de savoir s’il est le père du bébé. Reste maintenant à savoir si les hommes peuvent en faire autant...

Vous aimerez aussi

Commentaires