Des scientifiques américains ont réussi à rendre des cerveaux de souris partiellement humains. C’est dans le but de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et de ses maladies, comme l’Alzheimer, que l’équipe a injecté des cellules provenant d’un embryon humain dans le cerveau de jeunes souris.

L’étude, publiée dans la revue Journal of Neuroscience et menée par Steve Goldman, indique que les cellules gliales immatures implantées dans le cerveau des souris ont continué à se développer et se sont multipliées jusqu'à ce qu’elles manquent de place. Passant de 300 000 à 12 millions, elles ont même remplacé les cellules gliales de la souris et se sont totalement intégrées aux neurones des rongeurs.

souris cerveau expérience

Ces "super souris" seraient quatre fois plus intelligentes que leurs congénères, avec le quadruple et seraient beaucoup plus réactives. Si les scientifiques soulignent avoir seulement injecté des cellules, et non des neurones, permettant d'améliorer les connexions dans le cerveau, la démarche demeure très controversée sur le plan éthique.

 

Vous aimerez aussi

Commentaires