Imaginez un immense astéroïde qui se dirige vers la Terre à vitesse grand V, et ce, sans que les humains se doutent qu'une épée de Damoclès est suspendue au-dessus de leurs têtes. Ce scénario est plausible.

Pourquoi? C'est que les efforts de la Nasa sont insuffisants pour déceler et traquer ces corps célestes selon un rapport interne publié récemment. En fait, selon l'inspecteur général de l'organisme, le programme est affecté par « supervision insuffisante et une absence de critères établis pour mesurer les progrès accomplis », malgré les 40 millions de dollars qu'on y consacre annuellement.

Les résultats sont décevants… Depuis 1998, l'organisme chargé de la surveillance des astéroïdes de plus des 140 mètres de diamètre en a recensé 11 230 dont l'orbite passe près de la Terre. C'est bien, mais il s'agit, en fait, de 10 % de tous les objets qui pourraient menacer la planète. 

La preuve : la Nasa n'a jamais « vu venir » l'astéroïde qui s'est désintégré au-dessus de la ville de Tcheliabinsk (Russie) en février 2013. Pourtant, l'objet faisait quelque 40 mètres de diamètre.

Pour l'inspecteur général, il faut davantage scruter les confins de l'univers et trouver des moyens pour protéger la Terre si, un jour, un astéroïde fonçait droit sur la planète bleue. Et ça presse.

Parmi les astéroïdes recensés, 1492 sont potentiellement dangereux pour notre terre nourricière, dont 862 font un kilomètre ou plus de diamètre, soit assez volumineux pour tuer des millions d'être vivants. 

Ne quittez pas le ciel des yeux. On ne sait jamais.

Vous aimerez aussi

Commentaires