Le parachutiste norvégien Anders Helstrup l’a échappé belle. Si on en croit les images filmées pendant un saut en chute libre, un morceau de météorite est tombé tout près de lui. Helstrup n’a rien vu pendant sa descente. C’est en regardant les images par la suite qu’il a vu la roche. Il a contacté l’université d’Oslo qui lui a confirmé que c’était fort probablement un météorite en « vol sombre » (dark flight), c’est-à-dire dans la dernière phase de sa chute vers la Terre. Dans cette phase, les météorites ne brûlent plus et perdent de la vitesse. Ils chutent rapidement vers le sol. Selon des Hans Amundsen du Musée d’histoire naturelle d’Oslo, il s’agit probablement d’un fragment d’un plus gros météorite qui s’est fracturé à une vingtaine de kilomètres du sol. Ceci dit, les experts demeurent sceptiques. Les chances qu'un événement comme cela se produise et soit filmé sont plus minces que de gagner à la loterie trois fois de suite.

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires