Une étude publiée plus tôt cet automne nous en apprend davantage sur nos origines, notamment sur la rencontre entre les Néandertaliens et les hommes modernes dont nous sommes la descendance.

La recherche publiée dans Nature, précise notamment la période à laquelle l’homme de Néandertal et l’homme moderne se seraient cotoyés, il y aurait environ 52 000 et 58 000 ans. Ces nouvelles informations ont été rendues possibles grâce à l’analyse d’un os retrouvé par hasard en Sibérie, dans le village de Ust'-Ishim, en 2008.

L’ADN de l’os, ayant appartenu à un homme moderne, révélait la présence du code génétique du Néandertalien. Le génome de l'individu d'Ust'-Ishim indique donc qu'il appartenait à une population proche des ancêtres non africains des hommes d'aujourd'hui.

Les chercheurs expliquent aussi que l’homme de Néandertal aurait disparu 10 000 plus tôt qu’ils ne le croyaient et de façon graduelle. Si la découverte nous éclaire sur nos origines, plusieurs mystères restent toujours à élucider, dont la raison expliquant la disparition de l’homme de Néandertal.

 

Vous aimerez aussi

Commentaires