Ce « monstre marin qui serait nul autre qu’un requin préhistorique, une espèce vivant depuis plus de 95 millions d’années, a été repêché accidentellement en Australie

Sous ses airs d’anguille, le spécimen a donné la frousse au pêcheur David Guilliot, qui ne s’attendait pas à une telle prise. Vivant habituellement dans des eaux très profondes, ce type de requin est rarement capturé. Mesurant jusqu’à 6,5 pieds de long, s’il peut paraître moins menaçant qu’un requin conventionnel, il faut savoir que celui-ci possède 6 fois plus de dents que son cousin pour en compter 300 au total

La bête s’est en fait prendre dans le filet, plongé à plus d’un kilomètre sous la surface, ou la profondeur maximale à laquelle le chalutage est autorisé. Cette espèce rare de requin-lézard, est retrouvé notamment dans les fonds marins de la Nouvelle Zélande, du Japon, et du sud de l’Espagne. Ce "fossile vivant", tel qu’on le surnomme, se nourrit surtout de pieuvres et de mollusques, mais peut avaler des proies faisant deux fois sa taille, sans difficulté. Pour le pêcheur David Guilliot, il s'agit en tout cas d'un poisson bien horrifiant.

Vous aimerez aussi

Commentaires