La marine américaine teste un robot humanoïde pompier sur ses bateaux. Conçu par les chercheurs de différentes universités américaines afin de combattre les incendies à bord des navires, il a fait ses débuts sur un bateau désaffecté en Alabama. Imposant; il mesure 1,78 mètres et pèse 65 kilos, Saffir (qui signifie Shipboard Autonomous Firefighting Robot) peut manoeuvrer dans des espaces étroits, garder son équilibre malgré le tangage en mer et comprendre les ordres. 

Muni de caméras thermiques et de divers capteurs, ce robot humanoïde est capable de détecter les points chauds, de voir à travers la fumée, mais surtout de résister à une chaleur allant jusqu’à 500 °C, en plus, bien sûr, d’éteindre le feu. Il faut savoir que les feux sur les navires sont difficiles à maîtriser, notamment parce-qu’ils se produisent dans des lieux confinés et que plusieurs produits inflammables se trouvent souvent à des distances rapprochées. 

Éventuellement, Saffir pourra détecter des fuites ou encore repérer des parties endommagées. À terme, il effectuera aussi des missions de surveillance et d’inspection à bord des embarcations de guerre, en plus de garantir la sécurité de l’équipage.

Vous aimerez aussi

Commentaires