À Hong Kong, une petite fille est née portant les fœtus de ses propres frères et soeurs jumeaux. Ce cas extrêmement rare appelé fœtus in foetu survient environ une fois à chaque 500 000 naissances. Croyant d’abord à des tumeurs lors de l’échographie, les médecins ont constaté quelques temps après la naissance de l’enfant qu’il s’agissait en fait de fœtus morts. C’est lors de l’opération de la fillette, trois semaines après sa naissance, que les chirurgiens ont constaté que deux fœtus se trouvaient entre son foie et son rein. Les jumeaux auraient eu entre 8 et 10 semaines, selon le rapport des médecins.

Les docteurs expliquent que les deux plus petits fœtus auraient été absorbés au bout de ces quelques semaines, par le corps de l'autre enfant. Ce phénomène est semblable à celui du syndrome du jumeau perdu. Dans de nombreuses grossesses gémellaires, l'un des jumeaux serait en effet complètement absorbé dans le corps de l'autre.

Vous aimerez aussi

Commentaires