Une équipe de médecins sud-africains a réussi, pour la première fois, la greffe d'un pénis le 13 mars dernier. Le patient, âgé de 21 ans, avait été amputé de son organe suite à des complications survenues après une circoncision il y a trois ans.

Il faut savoir que la circoncision chez les jeunes hommes passant à l’âge adulte est une pratique répandue en Afrique du Sud, mais qui n’est malheureusement pas toujours effectuée dans des conditions adéquates, pouvant ainsi mener à de graves complications. Chaque année, ce serait environ 250 hommes qui perdraient leur pénis à la suite d'interventions pratiquées dans des conditions semblables.

L’opération survenue en décembre dernier, mais annoncée récemment a été menée par plusieurs spécialistes à l'hôpital de Tygerberg à Cape Town. Les médecins se réjouissent aujourd’hui des résultats : après trois mois seulement, le patient se porte bien et a recouvré les fonctions urinaires et reproductives grâce à son nouvel organe. 

Commentaires