Vous avez sans doute entendu parler de la ruée vers l'or, puis celle vers l'or noir (le pétrole). Une toute nouvelle substance attire la convoitise des investisseurs : le sable.

Eh oui! Présent en grande quantité sur la planète Terre, le sable est de plus en plus en demande. En fait, c'est l'exploitation des gaz de schiste aux États-Unis qui a fait exploser la demande. Cette matière, également connue comme de la poudre de silice, est mélangée à l'eau et d'autres produits chimiques, puis injectée, à très haute pression, dans des puits de fragmentation.

Dans les faits, la demande est telle que les entreprises productrices ont vu la valeur de leurs actions boursières exploser. À titre d'exemple, l'action de la société Emerge Energy Services est passée de 17 $ à 109 $ en moins d'un an.

Et ce sont surtout les projets de super fracturation qui demeurent les grands consommateurs de silice. Certaines entreprises ont augmenté leur consommation de sable de 7 %, d'autres en utilisent 30 % de plus qu'à l'habitude.

Toutefois, l'exploitation des gaz de schiste est largement contestée. Et les opposants à la fracturation hydraulique pourraient, s'ils obtiennent gain de cause, faire chuter la demande.

Ne vous inquiétez pas, les plus belles plages du monde ne sont pas en danger, loin de là. 

Photo Courtoisie

Vous aimerez aussi

Commentaires