Des bio-hackers américains ont réussi à trouver le moyen de voir dans le noir en s’injectant une molécule. La molécule en question, la chlorine e6 (Ce6), a des propriétés photosensibilisatrices et se retrouve chez les poissons vivants dans les profondeurs abyssales. Le groupe californien de bio-hackers, Science for the Masses, a mené différents tests dans l’obscurité après l’injection.

vision nocturne

Le courageux cobaye, Gabriel Licina, un chercheur en biochimie et membre du groupe, aurait été en mesure d’identifier différents objets, symboles et personnes à une distance allant jusqu’à 50 mètres, avec un taux de réussite de 100%, alors qu’une vision régulière obtiendrait un score de 33 %. La vision de Licina serait revenue à la normale au bout de plusieurs heures.

 

Vous aimerez aussi

Commentaires