En Estonie, des bibliothécaires de la ville de Tartu ont trouvé un moyen infaillible pour intéresser les jeunes à la lecture. Ils ont « embauché » des chiens.

Depuis février 2014, à raison d’une séance par mois, les jeunes lecteurs en mettent plein les oreilles à Tentel, un lévrier afghan à poil long, à Elli, un Golden Retreiver et au Terre-Neuve Leero. Et ces derniers ne se font pas prier pour écouter, attentivement, les histoires lues par les enfants.

Ce projet éducatif, visiblement inspiré de la zoothérapie, semble déjà donner des résultats. « Pour les enfants qui ont des problèmes avec la lecture ou qui manquent de confiance en eux, il n’y a pas de meilleure thérapie que de pratiquer la lecture à haute voix à un chien, expliquait la responsable de cette approche novatrice, Ewa Roots à l’Agence France-Presse. Les chiens sont des auditeurs calmes et, contrairement à d’autres enfants ou à des adultes, ils ne seront jamais critiques quand un enfant fait des erreurs».

Âgés de 5 et 6 ans, les lecteurs ont le choix parmi les livres qui reposent sur les rayons de la bibliothèque ou d’apporter leurs propres livres. Les chiens, dociles, écoutent attentivement, quelle que soit l’histoire, souvent lue par des enfants très timides.

Car cette timidité disparaît graduellement. Les participants font d’abord connaissance avec les toutous qui ne se laissent pas prier pour accepter quelques caresses. Puis chacun part avec la bête de son choix, pour une petite demi-heure de lecture.

Ingrid, une participante de six ans, avait choisi le lévrier Tentel pour lui raconter l’histoire L’ère de glace. À ses pieds, le chien semblait montrer de l’intérêt pour les histoires et les images, jusqu’au moment où il s’est endormi calmement… La petite de six ans, captivée par l’histoire, a poursuivi sa lecture.

Le projet se poursuit. Chaque enfant a droit à dix séances de trente minutes chacune. À la clé, ils connaîtront plus de mots, maitriseront mieux leur langue maternelle et auront acquis une plus grande confiance en eux.

Tous en sortent gagnants. Hein pitou!

 

Vous aimerez aussi

Commentaires