Les coiffeurs, c’est bien connu, ont tous leurs petits trucs pour satisfaire leurs clients et se faciliter la tâche. Un coiffeur asiatique, conscient des ravages des CFC sur la couche d’ozone, a choisi de coiffer avec du feu.

Du feu? Hé oui! Et la technique, spectaculaire, a fait ses preuves. Sous les yeux ébahis de ses clients, le coiffeur met la touche finale à sa coiffure en allumant littéralement la tête de ses clients.

Outre les ciseaux, les rasoirs et les lames, courants chez les coiffeurs, le briquet et la bombe de laque font partie des outils couramment utilisés par le coiffeur au regard enflammé.

La technique est simple, et éprouvée. Si le client souhaite une coupe en forme de crête, le coiffeur commence par utiliser le rasoir et les ciseaux pour enlever les cheveux superflus. Puis, il sort son briquet.

Une condition s’impose : le client ne doit pas avoir froid aux yeux.

Après avoir placé les cheveux, le coiffeur « allumé » met le feu à la pointe des cheveux du client, puis tapote ces derniers afin d’éteindre les flammes. Puis, il recommence un peu plus loin, histoire d’assurer que la coiffure soit symétrique.

Parfois, pour amuser ses clients, il utilise une bombe de laque pour attiser les flammes. L’effet est d’autant plus spectaculaire tant pour les habitués que pour les clients de passage qui, on s’en doute, doivent s’interroger sur la santé mentale du coiffeur.

Et le salon est muni d’un excellent système de ventilation. Quiconque a déjà senti l’odeur des cheveux roussis peut s’imaginer les effluves qui se dégagent lorsqu’il utilise cette méthode plutôt inhabituelle.

Pourtant, les résultats parlent d’eux-mêmes. Les cheveux, en brulant, s’amalgament les uns aux autres. Le coiffeur n’a qu’à leur donner la forme voulue et le tour est joué. Finies les longues minutes passées devant le miroir à tenter de réaliser une crête parfaite. La coiffe réalisée avec cette méthode dure plusieurs semaines.

Malgré son aspect spectaculaire et ses avantages, cette méthode a quand même un petit bémol. Le client devra se faire couper les pointes des cheveux s’il désire changer de coiffure.

Le coiffeur n’est pas le seul à utiliser cette technique. À Memphis, au Tennessee, un coiffeur (notre photo)  affiche une passion enflammée pour son métier. Il utilise des chandelles pour répondre aux demandes de ses clients. Il glisse lentement la flamme le long de la tête du client et le tour est joué.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires