Les kiosques et les boîtes de distribution de journaux sont en péril. Outre les éditions électroniques, les Suédois peuvent maintenant sélectionner leur édition favorite et l’imprimer eux-mêmes… en deux minutes.

Le concept est une initiative de la société Meganews. Le prototype final est déjà en service et des appareils seront mis en service en divers endroits publics de la Suède.

Le nouvel appareil imprime des journaux et des magazines à la demande. Chaque machine contient quelque 200 titres, de quoi satisfaire les consommateurs qui aiment avoir un produit tangible en mains.

Pour les entreprises de presse, le concept offre beaucoup d’avantages. Finis les réseaux de distribution onéreux. Finis également les retours de copies invendues qui vont directement au recyclage, mais qui coûtent également des sous à imprimer. Dorénavant, le lecteur pourra faire son choix, payer par carte de crédit, imprimer son exemplaire et le lire lorsqu’il en aura envie.

Il y a plus. En réduisant la distribution des exemplaires en kiosque, les émissions de gaz à effet de serre devraient diminuer de 60 %. Qui plus est, les publications suédoises enregistrent en moyenne 40 % de retours. Les éditeurs auront besoin de moins de papier et d’encre, pour des économies environnementales appréciables.

Mais les copies fraîchement imprimées saliront-elles les doigts? Mystère!

Si l’expérience s’avère concluante, les éditeurs français pourraient bien emboîter le pas. Ces derniers sont d’ailleurs aux prises avec une baisse importante des ventes depuis quelques années. Même s’ils ajustent régulièrement le tirage de diverses publications, ils se retrouvent avec des retours importants.

Cette machine pourrait toutefois envoyer des gens au chômage, notamment parmi les distributeurs et les kiosquiers.

Le distributeur de journaux et de magazines pourrait satisfaire ceux qui aiment des copies papier ou qui ne possèdent pas de tablettes intelligentes.

Une question demeure : attendre deux minutes pour avoir sa copie, est-ce trop long pour les gens pressés?

 

Vous aimerez aussi

Commentaires