Lieu où le phénomène a été observé: au Lac Abraham, Rocheuses canadiennes.

Quand: en janvier 2013

Description:
Le lac Abraham semble avoir été figé dans le temps. De magnifiques colonnes blanches composées de bulles gelées apparaissent sous la surface. Derrière ces sculptures de glace se tient toutefois un phénomène météorologique étonnant, voire même inquiétant. Ces joyaux de glace ne sont pas qu'enchanteurs, ils sont aussi très…inflammables.

L'explication scientifique:
Ces bulles gelées se forment avec des gaz provenant des profondeurs du lac. Lorsque les bactéries au fond de l'eau décomposent les restes de plantes et d'animaux morts, elles émettent du méthane. En remontant à la surface, ces bulles de méthane se rapprochent de la surface gelée du lac pour geler à leur tour. Figées dans la croûte de glace, les bulles forment alors des crêtes s'empilant les unes sur les autres dans une colonne de glace.
La capacité de l’eau à retenir les gaz varie selon la température et la pression. À mesure que la température de l’eau augmente, la quantité de gaz dégagé augmente aussi.

Le méthane est un gaz très inflammable. En perçant un trou dans une bulle et en y exposant une flamme, le trou s’enflammera.

Saviez-vous que :
Comme la planète se réchauffe et que le niveau des océans augmente, des bulles de méthane enfermées sous le permafrost se libèrent, entraînant une réaction en chaîne: les émissions CO2 réchauffent l’atmosphère, entraînant la libération du gaz de ces bulles, qui accélèrent à leur tour le réchauffement climatique.

Certains scientifiques avancent même que la fonte de ce pergélisol pourrait devenir la cause principale du changement climatique. Renfermant quelques 1 500 milliards de tonnes de carbone dans la glace, et ce depuis le temps des mammouths, certains y voient là une bombe climatique à retardement.

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires