Lieu où le phénomène a été observé: à Sydney en Australie

Quand: le 23 septembre 2009

Qu'est-ce que c'est?
La pire tempête du genre depuis 1942. Le 23 septembre 2009, l’Australie ressemble soudainement à la planète Mars alors qu’une tempête de poussière rouge s’abat sur la ville de Sydney et ses alentours. La tempête, qui s'est étendue sur 600 km jusqu'à la côte de l'état du Queensland au nord, a également balayé une dizaine de villes australiennes. Un désastre écologique naturel qui pourrait devenir de plus en plus courant.

L'explication scientifique:
Il existe plusieurs phénomènes pouvant soulever le sable ou la poussière et former de telles tempêtes. Parmi ceux-ci, les dépressions et fronts météorologiques intenses, qui génèrent des vents forts ou violents sur un diamètre de plusieurs centaines de kilomètres. Une tempête de poussière survient ainsi lorsque des vents violents arrachent ou soulèvent des particules fines de poussière ou de sable de sols asséchés.

C’est toutefois une série d’événements qui a mené à cette tempête d’envergure. Un an avant ce bouleversement, l’Australie a connu d’importantes inondations, qui ont transporté une très grande quantité de sable vers les rivières. Trois mois de sécheresse ont ensuite sévi, anéantissant la végétation. Finalement, des vents violents de près de 100 km à l’heure ont soufflé sur les zones asséchées, soulevant des tonnes de sables sur plusieurs kilomètres. Le manque de végétation, ou d’obstacles naturels, a ainsi permis à la poussière soulevée par le vent, de se déplacer de la brousse jusqu’à la ville et de recouvrir des dizaines de localités.

Saviez-vous que...
Ces tempêtes risquent de se produire plus souvent avec l’étendue des déserts qui ne cesse d’augmenter. Ces phénomènes sont assez courants dans les grandes plaines d'Amérique du Nord, dans les déserts et les régions arides ou semi-arides.

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires