Lieu où le phénomène a été observé: dans la Mer Méditérranée

Quand: en mars 2010

Description:
Au large du cap de Begur, au nord de l'Espagne, des vagues géantes frappent un navire transatlantique sans prévenir. Le Louis Majesty essuie 3 vagues d’environ 10 mètres de hauteur, tuant au passage 2 passagers et faisant de nombreux blessés. C’est l’œuvre d'une vague scélérate, aussi imprévisible que menaçante.

L'explication scientifique:
Souvent décrites comme des murs d’eau venant heurter les navires, les vagues scélérates, aussi appelées vagues monstrueuses, sont le plus souvent issues de conditions météo extrêmes, comme la rencontre entre deux tempêtes. Ces vagues océaniques très hautes et soudaines, peuvent également surgir sur une mer très calme, il peut s'agir alors de vagues "solitaires", ou soliton, un phénomène encore plus rare et qui fait encore l'objet de questionnements. Les observations sur le phénomène ne concernent qu'une très faible partie d'entre elles, notamment compte tenu de l'étendue des océans et de la rapidité avec laquelle les vagues se forment et se défont.

Les vagues scélérates sont des vagues de grande longueur d’onde et ont un profil beaucoup plus abrupt que les autres vagues. Elles peuvent faire deux fois la hauteur d'une vague habituelle et peuvent atteindre 30 mètres de hauteur. Une vague scélérate de cette hauteur peut exercer une pression phénoménale, allant jusqu’à 100 tonnes par mètre carré.

Saviez-vous que :
Aujourdh'hui, les conséquences des vagues scélérates sont bien connues,
c'est aussi pourquoi elles sont prises en considération dans la conception même des grands navires. La hauteur exceptionnelle de ces vagues peut en effet littéralement soulever le bateau par les deux extrémités et le casser en deux.

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires