Hélicoptère-grue

À quoi il sert:
Cet hélicoptère géant est utilisé comme grue volante pour transporter du matériel lourd par voie aérienne et procéder à l’installation de pylônes sur des sites inaccessibles aux véhicules terrestres.

Particularités:
Il est le seul appareil a comprendre 3 pilotes: 2 à l’avant et 1 à l’arrière.

Comme une fourmi, il peut soulever son propre poids et ainsi transporter des pylônes de 7 tonnes dans des rafales de vent de 80 km/h.

Où est-il utilisé:
Dans les prairies albertaines.

Puissance/consommation d’énergie:
Propulsé par 10 000 chevaux vapeurs, la puissance des deux moteurs à réaction est équivalente à 12 voitures de Formule 1.

Elvis consomme 40 litres de carburant à la minute, alimenté par 5 réservoirs distincts desquels la même quantité de kérosène est puisée systématiquement pour permettre au poids d’être réparti équitablement en tout temps.

Son prix: 25 millions $

Sécurité:
Un gyroscope se trouve à l’intérieur pour capter les moindres mouvements et stabiliser l’appareil si les rafales de vent s’intensifient, un procédé qui s’inspire de la tipule dont les ailes ont été remplacées par de minuscules balanciers vivants qui ajustent les muscles des ailes sans passer par le cerveau.

Entretien:
Les mécaniciens font systématiquement des vérifications de sécurité dès que l’hélicoptère se pose.

En cas d’une défaillance du système d’ouverture des crochets, la colonne vertébrale de l’appareil cache un dispositif d’urgence: une minuscule cartouche appelée étoupille. Elle est bourrée d’explosifs qui peuvent être actionnés pour lancer une lame dans le câble et laisser tomber la charge.

Les pales sont munies d’un détecteur de fissure remplie d’azote. S’il y a perte, l’indicateur glissera vers l’intérieur, signalant la présence d’un problème.

Autres particularités:
L’armature de cet hélicoptère de 30 mètres de long peut soulever l’équivalent de 5 véhicules utilitaires.

Les 6 pales géantes de 11 mètres de long tournent à 790 km/h, la vitesse d’un avion à réaction.

Le corps élancé de la grue volante cache un noyau central fait d’un alliage de magnésium et d’acier qui relie directement l’énorme tête de retord au crochet de charge, de sorte que le corps, n’ayant pas à supporter le poids de la cargaison, soit effilé et permette au pilote de profiter d’une vue d’ensemble.

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires