L’image croquée le 8 janvier révèle la présence d’une pierre en forme de beignet. Une pierre sur Mars, rien de surprenant, direz-vous. Attention! Mais la présence et la composition de la pierre, baptisée « Pinnacle Island », forcent les spécialistes à échafauder des théories et à rejeter des hypothèses, les unes après les autres.

D’abord la couleur… La pierre est blanche avec des taches rouges. Or, l’environnement martien, ferreux, est plutôt de couleur monochrome rouille. Elle aurait donc été protégée de l’atmosphère martienne. Comment? Voilà une première énigme à résoudre.

Ensuite sa composition… L’analyse effectuée par le robot a donné des résultats qui surprennent les spécialistes. Elle renferme de fortes concentrations de soufre, de manganèse et de magnésium. Or, cette composition est très différente de celle généralement observée sur Mars.

Étrange rocher sur Mars

Sa présence… Mais comment cette pierre est-elle arrivée là? Sa couleur différente laisse croire que la pierre a été retournée lors du déplacement du robot martien. Or, l’absence de trou marquant l’emplacement du caillou tend à réfuter cette hypothèse.

Éjectée d’un cratère? Il n’y en a pas aux alentours.

Était-elle cachée par les panneaux solaires du véhicule? Les photos antérieures illustrent bien le secteur… et l’absence de la pierre.

La pierre a été déplacée par une forte rafale? Il ne vente pas sur Mars.

Provient-elle d’un autre corps céleste? On n’écarte pas la théorie d’un débris issu d’une collision entre deux météorites, mais cette hypothèse, appuyée par la composition différente du caillou, a été qualifiée de « peu probable » par les experts.

Pour l’heure, le mystère demeure entier. (MISE À JOUR: la NASA a trouvé l'explication).

Il ne s’agit pas de la première découverte surprenante sur Mars. Le robot Curiosity a photographié, en 2012, une « pierre » étrange ayant la forme d’un lézard. Et la présence de cette forme a été localisée par un blogueur japonais qui a étudié, en profondeur, un cliché provenant de la NASA.

Et jusqu’ici, personne n’a pu expliquer sa présence.


 

Vous aimerez aussi

Commentaires