Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants

« Je me souviens de m’être retrouvé devant un enfant qui m’a braqué un AK-47 en plein visage. Dans son regard, dans ses grands yeux, j’ai vu la colère, l’horreur, la peur et l’excitation. Et il avait le doigt sur la gâchette… Il pouvait tirer à tout moment… ».

Le fléau des enfants-soldats hante encore le général Dallaire. Presque 20 ans après l’horreur du génocide rwandais, l’homme qui « a serré la main du diable », tend maintenant les siennes aux petits guerriers pour essayer de leur faire perdre leur motivation, et « arriver à les faire pleurer comme des enfants, à nouveau ». À travers le documentaire Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants, on suit la croisade du général, en compagnie des forces de l’ONU,  en République démocratique du Congo, au Sud-Soudan et au Rwanda, où l’on compte le plus grand nombre d’enfants-soldats.

On estime aujourd’hui à 300 000 le nombre d’enfants, à travers le monde, arrachés à l’innocence par la guerre, la pauvreté, et récupérés par des groupuscules politiques armés qui les utilisent comme de la chair à canon, ou pire encore, des machines à tuer. Beaucoup d’entre eux sont endoctrinés, mais de plus en plus sont contraints par une violence inouïe à rejoindre les rangs dès le plus jeune âge. On les oblige à commettre les pires atrocités, comme de tuer sa propre famille à la machette, pour ensuite les faire culpabiliser et les criminaliser. Aucun espoir d’avenir ne leur est laissé. Effrayant. Révoltant. Inacceptable.

Malgré les actions de différentes organisations, ONU et UNICEF en premier plan, les positions politiques des États concernés ne permettent pas l’application des lois et décrets adoptés par la communauté internationale pour enrayer ce problème. La lutte passe désormais par la sensibilisation de l’opinion publique d’une part, avec des images-chocs qui prennent parfois aux tripes. Et d’autre part, grâce à la dévotion des professionnels et bénévoles humanitaires qui vont à la rencontre des populations locales et qui agissent concrètement. C’est tout le dessein de ce film.

 

Docu-D - Se battre comme des soldats, mourir comme des enfants
Dimanche 19h00

 

Vous aimerez aussi

Commentaires