Un poisson de la famille des grondins, un spécimen étrange et franchement laid (voir la photo à la une), nous a donné envie de partir à la recherche d’autres animaux qui n’ont pas été gâtés par Mère Nature. Voici donc notre top des animaux laids.
 
 
1. Le blobfish
 
blobfish
 
Un vote du public, organisé en septembre 2013 par The Ugly Animal Preservation Society (la société de protection des animaux laids), l’a élu animal le plus laid au monde. Le blobfish, qui mesure environ 30 cm de long, vit dans les abysses au large de l’Australie. Sa peau gélatineuse, de faible densité, lui permet de résister à la pression des grands fonds marins. Malheureusement, la pêche par chalutage, qui se compare à une « coupe à blanc » du fond marin, le place parmi les espèces menacées.
 
 
2. Le rat-taupe nu
 
rat-taupe nu
 
Le rat-taupe nu est sans contredit très laid, mais ce n’est pas seulement son apparence qui le distingue. Ce petit rongeur originaire de l’Afrique de l’Est fascine en raison, entre autres, de sa longévité (plus de 30 ans en captivité) et de sa résistance aux maladies, notamment au cancer et aux maladies cardio-vasculaires. Des études récentes ont permis de comprendre la relation entre les tumeurs malignes et la présence ou l’absence de certains acides dans l’organisme.
 
 
3. Le poisson rouge céleste ou lorgnette de ciel
 
poisson rouge céleste
 
Non seulement ses yeux proéminents et tournés vers le haut donnent au poisson rouge céleste un air totalement ridicule, mais ils nuisent à sa sécurité. La vision du poisson rouge céleste est très faible en raison de la forme et l’orientation de ses yeux. Et comme ils sont énormes, il n’est pas rare de retrouver des spécimens dont un des yeux a été fortement endommagé. On recommande d’ailleurs aux gens qui désirent en ajouter à leur aquarium de retirer toutes les décorations sur lesquelles le poisson pourrait se blesser aux yeux.
 
 
4. Le nasique
 
singe nasique
 
Le nasique ne nous donnera pas des cauchemars, mais impossible de le regarder sans sourire. Son nez énorme, qui grossit tout au long de sa vie, ne lui confère pas un odorat exceptionnel, mais lui sert plutôt d’arme de séduction (eh! oui!) et de caisse de résonnance. Derrière ses allures clownesques se cachent un excellent nageur et un habile… marcheur. Le nasique est en effet un des seuls non humains à marcher debout.
 
 
5. Le requin-lutin
 
requin-lutin
©Dianne Bray / Museum Victoria
 
Unique en son genre (heureusement!), le requin-lutin est rare et peu connu. On dit de lui qu’il est un véritable fossile vivant en raison de sa lignée qui remonte à 125 millions d’années. Il a un museau recouvert de senseurs qui lui permettent de détecter les champs électriques de ses proies potentielles. Mais ce qui surprend le plus, c’est sa mâchoire qui sort littéralement de sa bouche quand il attaque. Un mécanisme qui n’est pas sans rappeler la créature de la série de films Alien!

 

 

Vous aimerez aussi

Commentaires