Vous connaissez le dicton : « Le hasard fait bien les choses ». Parfois, le hasard en fait un peu plus qu’on lui en demande. Il se produit alors des coïncidences qui laissent bouche bée. En voici quelques exemples.

 

Bébé dans les airs

1. Les bras de Joseph

Dans les années 30, Joseph Figlock, un Américain de Détroit, entend une femme crier au cours d’une manifestation. Il lève les yeux au ciel et d’un geste vif, attrape le bébé qui tombait du 4e étage d’un immeuble, lui sauvant la vie. Un an plus tard, il passe par hasard dans la même rue.

Et la scène se répète… Il attrape une deuxième fois le bambin, échappé par la même maman négligente.

 

Jumeaux

2. Des jumeaux pas comme les autres

Dans les années 40, en Ohio, des jumeaux identiques abandonnés par leur mère sont adoptés par deux familles différentes. Ils portent le même prénom (James), occupent le même emploi (shérif à mi-temps), marient chacun une femme nommée Linda, ont chacun deux enfants (James Jr. et Alan), adoptent un chien (Toy), divorcent la même année et épousent des femmes nommées Betty… Tout cela sans se connaître.

On découvrira plus tard leur histoire et ils finiront par se rencontrer quelques semaines plus tard. Puis ils décèderont de la même façon, happés par un camion alors qu’ils circulaient à vélo, sur la même route, quelques jours plus tard.

Au moment de son décès, le deuxième jumeau ignorait le destin tragique de son frère dont la dépouille n’avait pas été identifiée.

 

Louis Capet

3. Louis et le 21

Des astrologues avaient prédit à Louis Capet de se méfier du 21… Chaque mois, à cette date, il évitait toute activité. Pourtant, devenu roi, Louis XVI fut arrêté le 21 juin 1791. La France, en pleine révolution, fut proclamée République le 21 septembre de la même année et le monarque fut guillotiné le 21 janvier 1793.

 

Mark Twain

4. Une étoile doublement filante

Mark Twain est un nom connu. Parmi les titres qu’il a écrits, on lui doit entre autres les aventures de Tom Sawyer (1876) et celles de Huckleberry Finn (1885). L’écrivain est né le 30 novembre 1835 pour finalement « passer l’arme en gauche » le 21 avril 1910. Ces deux dates marquent également l’apparition, dans le ciel, de la Comète de Halley.

Il avait même prédit sa mort en 1909 en écrivant la phrase suivante : « Je suis venu avec la Comète de Halley en 1835. Elle revient cette année, et je m’attends à repartir avec. »

 

Guillotine

5. Ces 13 février…

Jean-Marie Dubarry, ce nom vous dit quelque chose? Peu de gens s’en souviennent, et pour cause. Le 13 février 1746, ce Français fut exécuté après avoir été reconnu coupable du meurtre de son père. Cent ans plus tard, le 13 février 1846, les bourreaux furent appelés à procéder à une exécution. Le condamné sera exécuté pour le meurtre de son père. Son nom : Jean-Marie Dubarry… 

 

Anthony Hopkins

6. À tour de rôle…

Quelques jours après avoir été retenu pour jouer dans le film La Fille de la rue Petrovka, l’acteur Anthony Hopkins se rend à Londres pour y acheter le livre de George Feifer qui servit d’inspiration au film. Il en trouve un exemplaire, annoté, sur un banc. Surpris par ce hasard, il rapporte le livre à sa résidence et l’amène avec lui sur le site de tournage. Il y rencontre l’auteur qui lui raconte qu’il n’a pas de copie de sa propre œuvre parce qu’il avait prêté son exemplaire annoté à un ami qui l’a perdu quelque part à Londres. C’était le même bouquin!

 

Orage

7. Méchant coup de foudre

Un officier de l’armée britannique, le Major Summerford n’aimait pas les orages. En février 1918, il est frappé par la foudre alors qu’il combattait sur le champ de bataille. Le choc le laissa paralysé de la taille aux pieds.

Déménagé à Vancouver, il pêchait lorsque la foudre frappa un arbre à proximité, lui paralysant tout le côté droit. C’était en 1924. À force de courage et de volonté, il réussit à améliorer sa condition pour pouvoir marcher dans un parc où il fut à nouveau foudroyé, en 1930. Paralysé de façon permanente, il mourut en 1932.

Sa tombe fut détruite en 1936 lorsqu’un éclair toucha le cimetière où il était enterré.

 

Arbre frappé par la foudre

8. Une cour qui porte malheur

En 1899, un homme se tient debout dans son jardin dans la localité de Taranto, en Italie. L’orage gronde et l’homme est foudroyé par un éclair. Il y laisse la vie.

Trente ans plus tard, son fils est tué exactement de la même façon, dans le même coin du jardin.

Et, le 8 octobre 1949, le petit-fils de la première victime, et fils de la seconde, fut également frappé par un éclair, toujours dans le même jardin. Il fut enterré quelques jours plus tard.

 

Morgan Robertson

9. Écrivain ou voyant?

Écrivain américain, Morgan Robertson a laissé sa marque pour ses romans disons… prémonitoires. En 1898, il publie Le naufrage du Titan dans lequel un navire ultramoderne sombre après avoir heurté un iceberg. Malheureusement, dans le livre, le paquebot ne compte pas assez de canots de sauvetage pour embarquer tous les passagers et membres d’équipage. Ça vous rappelle quelque chose?

Puis, en 1914, il publie un autre bouquin : Au-delà du spectre, dans lequel il décrit une guerre au cours de laquelle des avions portent des bombes assez puissantes pour détruire une ville entière et qui rendent aveugles tous ceux qui regardent l’explosion. C’était bien avant le largage des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki.

 

Oregon

10. Chanceux…

Le 28 juin 2000, le journal Oregon (Université de Columbia) a publié, par erreur, les résultats de la loterie d’État, soit le 6, le 8, le 5 et le 5. Or, il s’agissait de la combinaison gagnante de la loterie de l’État de la Virginie. Un peu gênés, les éditeurs ont eu la surprise de voir les mêmes chiffres tirés par la loterie de l’État d’Oregon, quelques jours après la publication du journal.

En passant, saviez-vous que sept présidents américains, élus lors d’une année se terminant par le chiffre 0 et intronisés en janvier de l’année suivante, sont morts en cours de mandat. Ce sont :

  • William Henri Harrison (élu en 1840/pneumonie)
  • Abraham Lincoln (élu en 1860/assassiné)
  • James A. Garfield (élu en 1880/assassiné)
  • William McKinley (élu en 1900/assassiné)
  • Warren Harding (élu en 1920/infarctus)
  • Franklin D. Roosevelt (élu en 1940/hémorragie cérébrale)
  • John F. Kennedy (élu en 1960/assassiné)

Seuls Ronald Reagan (1980) et George W. Bush (2000) ont échappé à cette malédiction. Le premier a toutefois survécu à un attentat, le 30 mars 1981.

Aussi, rappelez-vous que Félix Leclerc est mort le 8e jour du 8e mois, en 1988, à 8 h. Sa mort aurait été constatée 8 minutes plus tard.

Vous aimerez aussi

Commentaires