Les humains cherchent sans cesse à se surpasser, à établir de nouveaux records. C'est aussi le cas dans le secteur de la construction. Alors que les Nord-Américains mettront des mois, voire des années, à construire des édifices imposants, les Asiatiques, notamment, tentent de réduire les délais de construction en employant des matériaux préfabriqués.

 

Hôtel Lac Dongting

Bienvenue à l'hôtel

Si certains éprouvent des problèmes à réaliser leurs ambitieux projets, d'autres mesurent leur audace avec des résultats concrets. Un hôtel de 30 étages a été érigé près du lac Dongting, dans la province de Hunan, en Chine. Les ouvriers ont mis 15 jours, pas un de plus, pour construire cet établissement de 183 000 mètres carrés qui peut résister à un tremblement de terre de magnitude 9. 

Mieux encore, il n'aura fallu que 46 heures pour ériger l'ossature du bâtiment et 90 heures pour compléter la finition intérieure. Décidément, ces ouvriers chinois sont de véritables petites abeilles.

 

Gratte-ciel Sky City

Fera… fera pas?

Un ambitieux projet : construire le plus haut gratte-ciel au monde en seulement 90 jours… La démesure totale. Le projet du Sky City, confié à des architectes chinois, doit être réalisé dans la ville de Changsha, dans la province du Hunan. 

Les concepteurs ont choisi des matériaux écologiques pour fabriquer cette tour de 220 étages (838 mètres) pouvant résister à un tremblement de terre de magnitude 9, rien de moins. De plus, la facture totale était évaluée, à l'origine, à 729 685 800 $. En comparaison, le projet du CHUM, qui doit être complété en 2020, coûtera quelque 2 milliards de dollars, soit près de 3 fois plus.

Après moult reports, la construction de l'édifice a finalement débuté, pour être interrompue quelques jours plus tard. Il semble que les autorités craignent pour la sécurité des 30 000 futurs habitants, notamment en ce qui a trait à la rapidité des ascenseurs, en cas d'évacuation. De plus, l'acier fabriqué en Chine ne serait pas assez résistant pour soutenir le poids de l'édifice, selon des experts étrangers.

Pour sa part, le promoteur a revu ses échéanciers de construction. Il estime qu'il faudra sept mois pour ériger l'édifice, au lieu des trois mois prévus à l'origine, ce qui portera la facture à 1,6 milliard de dollars. 

 

Ark Hotel

Le 7e jour, ils se reposèrent

Retournons à Changsha où l'Ark Hotel, un bâtiment haut de 15 étages, a été construit en seulement 6 jours, toujours grâce à des matériaux préfabriqués. Fondations, structure et finitions extérieure et intérieure ont été complétées dans les délais.

L'hôtel, qui accueillera peut-être les travailleurs de Sky City 1, s'enorgueillit d'une isolation thermique supérieure à la norme. 

 

Hôtel indien

Contents, ces Indiens

Ils avaient un projet, ils l'ont réalisé. Pas moins 24 ingénieurs et 200 techniciens ont eu besoin de 48 heures pour bâtir un hôtel de 10 étages dans la ville de Mohali, en Inde. Murs et toit préfabriqués ont été utilisés pour construire l'édifice qui, selon ses concepteurs, aura une vie utile de 600 ans, rien de moins.

Au surplus, l'édifice dépasse, et de loin, les normes de construction en vigueur dans un pays où les effondrements d'édifices sont… monnaie courante.

 

Maison record

Je veux ma maison… ce soir!

3 heures, 26 minutes et 26 secondes, c'est le temps qu'a mis une équipe de constructeurs texans pour ériger une résidence unifamiliale à Americus, dans l'État du Texas, en 2002.

Après avoir érigé la structure, ils ont déposé le toit préfabriqué, puis ils se sont attaqués à la finition intérieure.

 

Électriciens, plombiers et peintres ont complété le travail, établissant ainsi un record Guinness… Un bémol cependant, la peinture n'était pas sèche… Et pour cause!

(Photo : Wendy Veney)

 

Maison record deux heures

Record battu

C'est connu : les records sont faits pour être battus. Et c'est le 1er octobre 2005, à Tyler au Texas, qu'on a construit une résidence unifamiliale de 2300 pieds carrés en 2 heures et 52 minutes, des fondations à la finition.

L'étape la plus longue, celle des fondations, n'a pris que 40 minutes, avec un ciment à prise rapide, bien sûr.

Il aura fallu 30 minutes pour compléter la finition, mais seulement 15 pour installer la plomberie de base, sans fuite. Chapeau!

 

 

Comme l'ambition des constructeurs ne semble pas avoir de limites, difficile de prédire quels seront les projets qui, dans un an, 5 ans, 10 ans, viendront rivaliser avec ceux décrits plus haut.

Toutefois, une question demeure : est-ce que rapidité de construction rime avec sécurité et solidité? L'avenir nous le dira.

Vous aimerez aussi

Commentaires