L’évasion, en hélicoptère, de trois détenus du Centre de détention de Québec en a surpris plus d’un. Serge Pomerleau, Denis Lefebvre et Yves Denis, trois présumées têtes dirigeantes d’un réseau de trafiquants liés aux Hells Angels, ont pris la clé des champs en utilisant un moyen plutôt spectaculaire. Mais ils ne sont pas les seuls. Voici quelques évasions célèbres.

 

 

1. Évasion à St-Jérôme

En mars 2013, deux détenus du centre de détention de Saint-Jérôme, Benjamin Hudon-Barbeau et Danny Provençal, se sont évadés de leur geôle en hélicoptère. Ils ont été repris quelques heures plus tard, de même que leurs complices qui avaient détourné l’appareil.

 

 

2. Deux fois plutôt qu'une

De toute évidence, l’hélicoptère semble un moyen efficace pour se procurer quelques heures, ou quelques semaines, de liberté illégale.  En France, un détenu, Pascal Payet, a utilisé ce moyen pour s’évader, pas une, mais bien deux fois soit le 12 octobre 2001, puis le 14 juillet 2007. Il a été repris.

 

Prison de LuynesPrison de Luynes

 

3. Avec la complicité de son épouse

Payet s’était sans doute inspiré de Michel Vaujour qui, le 26 mai 1986, s’était évadé de la prison de la Santé, à Paris. C’est son épouse qui pilotait l’hélicoptère utilisé pour l’évasion. Cette histoire a même fait l’objet d’un film, La fille de l’air. Vaujour a été capturé quelques mois plus tard lors d’une tentative de braquage. Lors de la fusillade qui s’en suivit, il a reçu une balle dans la tête, mais il a survécu à ses blessures. Le yoga lui a permis de retrouver l’usage de ses membres.

 

Prison SantéPrison de la Santé

 

4. L'évadé de la «casse du siècle»

Un autre détenu français a inspiré les scénaristes et les cinéastes : Albert Spaggiari. Son évasion d’un tribunal de Nice, le 10 mars 1977, était pour le moins bien planifiée. Il a sauté d’une fenêtre alors qu’un complice l’attendait dans la rue, à cheval sur sa moto. Il n’a jamais été repris. L’affaire a été relatée dans au moins deux productions : Les égouts du paradis et Sans arme, ni haine, ni violence.

 

FLeuve Paillon Nice

Le fleuve le Paillon par lequel Spaggiari et ses complices ont rejoint les égouts de la ville lors du vol à la Société générale de Nice, vol surnommé la «Casse du siècle».

 

5. Ennemi public numéro 1

L’audacieux Jacques Mesrine, baptisé l’ennemi public numéro 1 en France, s’est évadé deux fois : le 6 juin 1973, il a pris un juge en otage pour assurer sa fuite du tribunal de Compiègne. Repris, il s’est évadé à nouveau après avoir neutralisé 14 personnes et s’être déguisé en surveillant, avec un complice. C’était le 8 mai 1978. Il a été tué lors d’une embuscade policière à Paris, le 2 novembre 1979.

 

Jacques MesrineJacques Mesrine

 

6. 12 complices et une lance-roquettes

Antonio Ferrara n’a pas lésiné sur les moyens pour prendre la poudre d’escampette. Détenu à la prison de Fresnes, il a bénéficié de l’aide de 12 complices pour s’évader, le 12 mars 2003. Ces derniers ont attaqué le centre de détention à l’aide d’un … lance-roquettes. Ferrara, qui s’était évadé une première fois en 1998, restera en liberté illégale durant quatre mois.

 

Prison FresnePrison de Fresne

 

7. L'évadé de Bordeaux

Revenons au Québec où un trafiquant de drogues, Lucien Rivard, s’évade de la prison de Bordeaux en utilisant un boyau d’arrosage. Il aurait demandé la permission d’arroser la patinoire du centre de détention alors qu’il faisait 10 degrés Celsius à l’extérieur!

 

Prison de BordeauxPrison de Bordeaux

 

8. Une liberté chère payée

Parmi les évasions inusitées et/ou célèbres, celle de la prison d’Alcatraz, le 11 juin 1962, reste marquée dans les annales. Construite dans la baie de San Francisco, il était, disait-on alors, impossible de s’y évader. Pourtant, les frères Clarence et John Anglin, de même que Frank Morris ont trompé la vigilance de leurs gardiens en plaçant des mannequins rudimentaires dans leurs couchettes. Ils ont utilisé des conduites pour grimper sur le toit et en redescendre. Un radeau rudimentaire attendait les détenus de l’autre côté de la grille. Ils n’ont jamais été revus. Les autorités estiment qu’ils se sont noyés. La prison a été fermée un an plus tard.

 

AlcatrazPrison d'Alcatraz

 

9. Évasion massive au Congo

Plus récemment, soit le 5 juin 2014, 301 détenus de la prison de Bukavu en République démocratique du Congo ont pris la clé des champs. Au moins quatre personnes ont été tuées lors de cette évasion de masse, sous enquête au moment d’écrire ces lignes. Il semble toutefois que des prisonniers aient désarmé les gardiens avant de récupérer leurs armes et d’ouvrir, clés en main, la porte principale de la prison.

 

prison Bukavu congoPrison de Bokavu

 

10. Un triste record

Le 12 janvier 2010 a marqué l’histoire. Non seulement Haïti et sa capitale, Port-au-Prince, ont été secoués par un séisme majeur, mais ce tremblement de terre a permis à quelque 4000 détenus de la prison de la capitale de s’évader grâce aux murs lézardés. Plusieurs d’entre eux n’ont jamais été repris. Il s’agit, selon toute vraisemblance, de la plus importante évasion de masse de l’histoire.

 

Prison Port au PrincePrison de Port-au-Prince

Vous aimerez aussi

Commentaires