La réalité dépasse parfois la fiction. La preuve? Voici 5 films d’horreur qui semblent avoir porté malheur aux gens qui ont pris part leur tournage.  
 
1. La trilogie Poltergeist (1982, 1986 et 1988)
 
Poltergeist
 
C’est le premier film qui vient en tête lorsque l’on parle de malédiction de tournage. Première tragédie de la liste : Dominique Dunn, la jeune comédienne qui incarne l’adolescente, est assassinée par son copain dans l’année qui suit la sortie du premier film. En 1988, c’est au tour de l’interprète de la petite Carol Anne de succomber d’une septicémie à l’âge de 12 ans. Deux des comédiens de la trilogie, dont Will Sampson l’interprète du shaman de Poltergeist II, sont aussi décédés dans les années qui ont suivi les tournages. On raconte que Sampson, qui était un véritable shaman amérindien,  a pratiqué un exorciste sur le plateau pour le débarrasser des « mauvais esprits ». 
 
 
2. Rosemary’s baby/le bébé de Rosemary  (1967)
 
Rosemary's baby
 
Le tournage comme tel n’a pas été marqué par le malheur. On peut quand même noter que l’actrice principale, Mia Farrow, a reçu la demande de divorce de Frank Sinatra sur le plateau. C’est vraiment après le tournage que le sort a tourné. Le compositeur de la trame sonore, Kryzystof Komeda, est mort d’une hémorragie au cerveau, comme le personnage de Hutch dans le film. L’événement le plus marquant demeure celui de l’assassinat sauvage de Sharon Tate, l’épouse du réalisateur Roman Polanski, en 1969.  
 
 
3. The Omen/La malédiction (1976)
 
The omen
 
La malchance était définitivement au rendez-vous sur ce plateau de tournage. La foudre s’est abattue tour à tour sur les avions du scénariste, du producteur et de l’acteur Gregory Peck. Le producteur n’était pas au bout de ses peines, puisque l’hôtel dans lequel il habitait a été la cible d’un attentat à la bombe. On rapporte aussi que plusieurs membres de l’équipe de tournage ont été impliqués dans un accident de voiture le premier jour du tournage. 
 
 
4. L’exorciste (1973)
 
l'exorciste
 
On attribue pas moins de 9 morts (naturelles et accidentelles) au célèbre film. De plus, pendant le tournage,  un incendie a détruit le décor et la comédienne Elle Burstyn s’est blessée au dos (elle en a conservé des séquelles permanentes). Les mauvaises langues disent que la malédiction s’est en fait abattue sur l’actrice principale, Linda Blair, dont la carrière en dent de scie n’a jamais vraiment décollé.
 
 
5. The Crow (1994)
 
The Crow
 
Cette fois-ci, la réalité a bel et bien dépassé la fiction. Pendant le tournage d’une des scènes du film, Brandon Lee l’acteur principal (et fils de la légende des arts martiaux Bruce Lee) est blessé mortellement à l’abdomen par une balle de revolver chargé à blanc.  C’est cependant une balle réelle qui l’a atteint. L’enquête policière a conclu à un accident : une balle réelle serait restée coincée dans l’arme et a ensuite propulsée par l’explosion de la cartouche à blanc. Brandon Lee  n’avait que 28 ans.

Vous aimerez aussi

Commentaires